Eroda Académie

Notre concept

Venez rejoindre Eroda Académie, un forum basé sur les univers « Avatar, le dernier maître de l'air » et « Harry Potter ». Notre école regroupe les élèves des quatre différentes nations, de l'air, de l'eau, de la terre et du feu. Intégrez cette école, apprenez à devenir un maître élémentaire, parcourez le monde à la découverte de nouvelles créatures et devenez le mage le plus puissant !
Lire plus

Nos petits copains !

On les attend !

C'est en première page!

26/03/2017 — Une nouvelle année débute à l'académie Eroda !.
26/03/2017 — Des tensions se font ressentir entre la nation de la terre et la nation de l'air !
26/03/2017 — Le prince Vincent Galvani et la princesse Aenyelle Wilson devront-ils se marier pour unir les peuples de l'eau ?

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Bienvenue à toi !

Eroda Académie est un forum RPG qui mélange l'univers "d'Harry Potter" et du "Dernier maître de l'air" aussi connu sous le dessin animé "Avatar". Notre histoire se déroule en 2016, dans un contexte bien plus moderne. Le royaume de la terre a donné un territoire aux autres nations où l'académie élémentaire "Eroda" s'est formée. Chaque année, tous les élèves âgés entre 13 à 18 ans viennent étudier dans cette académie. Pourquoi ne pourrais-tu pas venir nous rejoindre toi aussi ? Si tu hésites, connecte-toi avec le compte ci-dessous et n'hésite pas à venir nous rendre une petite visite !

Nom de compte : Visiteur
Mot de Passe : visiteur123

Nous serons heureux de t'avoir parmi nous !
Les Mages de l'académie Eroda.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum a ouvert ses portes le 14/09/16 !
Nous vous souhaitons la bienvenue sur Eroda 2.0 !
Regardez nos pv d'un click!
Les invités peuvent nous rejoindre avec le compte : Visiteur / mdp : visiteur123 !

Partagez|

Home, sweet home [Aryana & Clarisse] {en cours}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Clarisse Donovan
erodien et fier de l'être!
membre
Voir le profil de l'utilisateur
BiographieArrivée : 25/09/2016
Activité : 53
Age RPG : 20
Rang : Princesse
Origine : Les Fumantes
Alignement : Ornevalois
Ma Fiche
Carte d'identité
Maîtrise de l'élément:
9/15  (9/15)
Eléments mixtes:

MessageSujet: Home, sweet home [Aryana & Clarisse] {en cours} 25.10.16 12:51

Home, sweet home

Clarisse inspira longuement. Elle venait à peine de descendre du train mais le simple fait de poser le pied sur sa terre natale éveillait déjà ses souvenirs. Le climat aride des Fumantes lui avait manqué tout comme les rues de Drallon qu’elle connaissait par coeur. La jeune femme plaça rapidement la lanière de son sac de voyage sur son épaule avant de se mettre en marche d’un pas décidé. La jeune princesse n’était pas de retour pour se remémorer le passé, en effet le but de son voyage était avant tout la maîtrise de son élément suprême. Toutefois avant de se rendre au temple, elle avait quelqu’un à voir.

Durant toute sa scolarité à Eroda, la demoiselle avait volontairement mis entre parenthèses ses origines et son sang royal. Elle avait fait de son mieux pour se fondre dans la masse et en apprendre le plus possible sur tous les territoires. Depuis son plus jeune âge et tout particulièrement la perte de sa mère, la rouquine n’avait qu’une idée en tête: devenir assez puissante et sage pour mériter le trône sur lequel elle était destinée à monter. Clarisse ne croyait pas vraiment au destin, en revanche les vertus de la détermination et de l’entraînement ne lui étaient pas étrangères.

Maintenant qu’elle avait atteint le terme de ses études, l’héritière du trône devait entamer son voyage de temple en temple. Après de longs mois de préparation à Orneval, elle mettait enfin les pieds dans les Fumantes afin de visiter son premier temple. Lorsqu’elle était à Eroda, la demoiselle n’était que très peu rentrée chez elle. Effectivement, la citée royale n’était pas le meilleur endroit pour les vacances d’une adolescente. La rouquine avait bien compris qu’elle dérangeait plus qu’autre chose, elle avait donc volontairement limité ses retours à la maison.

Sortant de ses pensées, la princesse réalisa qu’elle avait atteint sa destination. Elle se trouvait devant les écuries de l’Etat. Sans difficulté, elle entra dans le bâtiment qu’elle avait déjà visité à plusieurs reprises. Cet établissement élevait toutes les créatures que le gouvernement utilisait pour des tâches diverses et variées, en particulier les Sombrals qui étaient un élément essentiel du système de transport local.

La jeune femme savait que, vu l’heure, c’était ici qu’elle avait de fortes chances de trouver son amie Aryana. Aryana était une amie de longue date de la rouquine et il aurait été impossible pour la jeune femme de passer par Drallon sans chercher à la voir. Depuis Eroda, les deux camarades étaient proches et n’avaient pas perdu contact malgré leurs projets respectifs. La brune était une des employés des écuries et dans ce domaine c’était l’une des meilleures. Certes, Clarisse l’avait conseillée sur le meilleur moyen d’intégrer l’établissement mais les talents d’Aryana avaient fait le reste.

Un léger sourire étirant ses lèvres, la rousse continua de parcourir les couloirs de l’endroit sachant qu’elle tomberait tôt ou tard sur la personne qu’elle recherchait.

_________________
Clarisse Donovan
Présentation ~ Liens ~ RPs ~ Couleur :  #DC143C
Avatar: ghost.writer ~ En-tête de posts + signa: Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aryana C. Raven
erodien et fier de l'être!
New
Voir le profil de l'utilisateur
BiographieArrivée : 16/09/2016
Activité : 28
Alignement : Ornevaloise
Ma Fiche
Carte d'identité
Maîtrise de l'élément:
5/10  (5/10)
Eléments mixtes:

MessageSujet: Re: Home, sweet home [Aryana & Clarisse] {en cours} 10.01.17 20:22


Clarisse x Aryana

"Home, sweet home"


Il y avait quelque chose de différent, d'agréable et de surprenant à travailler avec les animaux fantastiques. Tous (du moins une bonne partie) avaient ce contact facile et apaisant, et là résidait tout ce pourquoi j'aimais autant mon travail. J'étais dresseuse. Les Fumantes et le fait d'y résider, m'avaient offert la possibilité de découvrir de nombreuses choses et d'apprendre auprès de nouvelles espèces. Les sombrals restaient bien sûr ma spécialité, et utilement, cette partie du monde en regorgeait. Autant dire que vivre dans un espace aussi chaud et quelque peu hostile était le faible pris à payer pour pouvoir exercer parmi toutes ces créatures merveilleuses.

Mais je m'emporte. A ce moment là, je nettoyais les box de l'écurie. L'esprit ailleurs, je ne reviens sur terre que lorsqu'un long souffle s'engouffre dans mes cheveux. Je souris en me tournant. Ce sombral était de loin le plus affectif que je n'avais jamais vu. Rejeté par les autres, il me rejoignais chaque matin dans le but d'avoir un peu d'attention. Il appréciait même Coal, mon corbeau. J'attrapais mon seau plein à craquer de beaux morceaux de viande rouge, et lui en présentai un :

- Salut mon grand.

J'admirais la créature un moment. Sa peau, plus noire que la suie avait cette intensité fascinante qui contrastait avec le blanc de ses yeux. Un naseau unique, par lequel le jeune animal renâclait fort prenait une forme d'arc, de bec puissant, et deux ailes repliées dans le dos, lisses comme du cuir, donnaient à cet être un air encore plus imposant. Je plaignais sincèrement les gens qui ne pouvaient pas les voir. Bien sûr, eux avaient la chance de ne pas avoir affronté la terrible vision de la mort elle-même. Cette souffrance marque la colonne vertébrale de l'individu, changeant sa vision du monde pour le pire comme le meilleur. Notre essence profonde est alors remise en question.

Je parle de ça parce que m condition de dresseur de sombrals est intimement liée à mon obtention du rôle de serviteur officiel de l'Etat royal des Fumantes. Oui, ce ne sont pas n'importe quelles écuries que je récurais alors. Par là, je ne voulais  pas dire que mes compétences n'étaient pas à la hauteur de la tâche qui m'étais assignée.
Disons plutôt que j'avais eue un peu d'aide. Eroda n'avais pas toujours été si paisible. Il y avait eu des moment plus... sombres.
Notamment cette grande bataille, quand les forces obscures de notre monde s'étaient attaquées au plus grand établissement d'enseignement de la magie existant. C'était la panique, les gens avaient commencés à courir dans tous les sens quand les premières détonations avaient retentis. Après tout, qu'est-on sensé faire quand autant d'élèves et de professeurs se retrouvaient confinés dans un espace fermé ? On court. Oui. Beaucoup avaient réchappé, sans trop d'encombres, aux envahisseurs. Mais pour mon amie et moi, il en avait été autrement.

Clarisse Donovan avait fait partie intégrante de ma vie à l'école. Nous avions finies par devenir amies malgré nos maisons diamétralement opposées. Nous sommes restées proches. Ensemble, nous avons affronté, lors de cette bataille, une femme Darkness particulièrement cruelle. Et, heureusement pour nous, leurs troupes avaient été rappelées avant que cela ne devienne trop critique. Après ça, nous avons fait face à tout ensemble : la solitude, les souvenirs douloureux... Un forme unique de duo avait été créée. Plus tard, j'avais appris qu'elle n'était autre que la digne princesse du royaume des Fumantes. Une fois toutes deux ancrées dans nos vies, et de nouveau en contact, elle eu la prévenance de m'intégrer à l'équipe au service de la Cour Royale.

J'eux un sourire en y pensant. J'étais fière d'occuper ce poste. Avec modestie, j'admettais maintenant qu'ils n'aurait pas pu trouver mieux. Mes méthodes avec les sombrals avaient pour réputation d'être beaucoup plus efficaces que les conventions traditionnelles. Sûrement car elles étaient pratiquées avec douceur et fermeté, dans le respect de l'animal. Quand on aime  ces créatures, il 'y a pas moyen de pouvoir les forcer. Les sombrals en particulier. En plus de représenter la mort, l'ombre de la vie, ils étaient si fidèles et relaxants que je ne pouvais pas y appliquer une once de pression. C'est dommage que nombres d'humains les rejettent par préjugés. En y réfléchissant, je flattais l'encolure du jeune à mes côtés. J'apposais une main que son front, signe qu'il devait me suivre, et nous avançâmes jusque vers la carrière. Un éclair rouge entra soudain dans mon champ de vision et j'eus le réflexe de nous stopper. La créature avec moi était imprévisible, on ne savait jamais ce qui pouvait arriver.
Bien heureusement, la flamme de cheveux qui s'avançait vers moi était pacifique. Penchant la tête sur le côté, je souris largement :

- Clarisse, bonjour. Bienvenue chez toi.

J'ose une révérence, sachant bien qu'elle désapprouverait par une moue renfrognée.    

_________________

I need you, I need you, I need you right now
Yeah, I need you right now
So don't let me, don't let me, don't let me down
I think I'm losing my mind now
It's in my head, darling I hope
That you'll be here, when I need you the most
So don't let me, don't let me, don't let me down
Don't let me down

- blackheart & crédits.  





Aryana réplique comme ceci: #663366
Revenir en haut Aller en bas

Home, sweet home [Aryana & Clarisse] {en cours}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le reste du monde :: La Terre des Fumantes :: Drallon-