Eroda Académie

Notre concept

Venez rejoindre Eroda Académie, un forum basé sur les univers « Avatar, le dernier maître de l'air » et « Harry Potter ». Notre école regroupe les élèves des quatre différentes nations, de l'air, de l'eau, de la terre et du feu. Intégrez cette école, apprenez à devenir un maître élémentaire, parcourez le monde à la découverte de nouvelles créatures et devenez le mage le plus puissant !
Lire plus

Nos petits copains !

On les attend !

C'est en première page!

26/03/2017 — Une nouvelle année débute à l'académie Eroda !.
26/03/2017 — Des tensions se font ressentir entre la nation de la terre et la nation de l'air !
26/03/2017 — Le prince Vincent Galvani et la princesse Aenyelle Wilson devront-ils se marier pour unir les peuples de l'eau ?

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Bienvenue à toi !

Eroda Académie est un forum RPG qui mélange l'univers "d'Harry Potter" et du "Dernier maître de l'air" aussi connu sous le dessin animé "Avatar". Notre histoire se déroule en 2016, dans un contexte bien plus moderne. Le royaume de la terre a donné un territoire aux autres nations où l'académie élémentaire "Eroda" s'est formée. Chaque année, tous les élèves âgés entre 13 à 18 ans viennent étudier dans cette académie. Pourquoi ne pourrais-tu pas venir nous rejoindre toi aussi ? Si tu hésites, connecte-toi avec le compte ci-dessous et n'hésite pas à venir nous rendre une petite visite !

Nom de compte : Visiteur
Mot de Passe : visiteur123

Nous serons heureux de t'avoir parmi nous !
Les Mages de l'académie Eroda.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum a ouvert ses portes le 14/09/16 !
Nous vous souhaitons la bienvenue sur Eroda 2.0 !
Regardez nos pv d'un click!
Les invités peuvent nous rejoindre avec le compte : Visiteur / mdp : visiteur123 !

Partagez|

"Je remuerais ciel et terre, jamais je ne cesserai de te retrouver" (Thomas x Aryana) {En cours}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Aryana C. Raven
erodien et fier de l'être!
New
Voir le profil de l'utilisateur
BiographieArrivée : 16/09/2016
Activité : 28
Alignement : Ornevaloise
Ma Fiche
Carte d'identité
Maîtrise de l'élément:
5/10  (5/10)
Eléments mixtes:

MessageSujet: "Je remuerais ciel et terre, jamais je ne cesserai de te retrouver" (Thomas x Aryana) {En cours} 03.10.16 0:28


Thomas x Aryana

"Je remuerais ciel et terre, jamais je ne cesserai de te retrouver"


J’avais sauté dans le premier train dès que j’avais su. Comment faire autrement ? Je n’avais pu m’y résoudre, et je savais bien pourquoi : Je voulais le voir. Thomas nous avait quittés, Eroda et moi, sans un mot, la tête haute, il y avait de cela trois ans. Jamais je n’avais pu m’y faire. C’était comme cesser d’exister, la vie n’avait plus grande importance. Je n’étais pas devenue dépressive, loin de là. J’avais repris ma vie, entrepris une carrière de dresseur et de soigneur de créatures magiques, voyagé un peu pour le travail, grandi… Mais quelque chose avait manqué. Ce jour-là, le regard du jeune homme avait fait son empreinte. J’avoue ne pas avoir compris tout de suite de quoi il en retournait, ça me semblait tellement inenvisageable que je n’ai rien dit. La seule réalité avait été son visage fermé, puis son dos qui s’éloignait. Le parc avait fait les frais de ma tristesse la semaine qui avait suivi. J’étais partagée alors, entre une part de moi où quelque chose s’était cassé, et une autre part qui souhaitait juste comprendre. J’avais amèrement regretté de n’avoir rien dit. Les mots, les pensées, les cris étaient restés tapis dans ma gorge avec dédain, et je n’avais cessé depuis ce jour-là, de me demander si cela se serait déroulé autrement si je l’avais retenu.

Nous étions pourtant assez heureux. Nous n’étions pas parfaits, loin de là, un peu nouveaux en la matière, un peu perdus. Mais il y avait l’essentiel. C’est pourquoi ce brusque revirement m’avait non seulement blessé, mais surtout empêché de tourner une quelconque page. Je ne pouvais pas imaginer une seconde qu’il n’y ait pas un grain de sable dans le rouage. Peut-être était-ce prétentieux, j’aurais peut-être mieux fait de me demander si mon caractère loin d’être exemplaire n’était pas simple et claire comme raison. Quoi qu’il en soit, j’avais voulu le revoir. J’avais cherché absolument partout, et ce n’est qu’auprès de nos anciens camarades que j’ai pu trouver une réponse : Thomas était parti. Tout le monde avait dit au revoir, et il était parti. On ne savait pas où, auprès de sa famille il paraissait.

Pour les années qui suivirent, je n’ai jamais cessé de croire qu’il reviendrai, que si ça se trouve, on parlerai simplement et tout reviendrai dans l’ordre, mais ça ne s’est pas produit. J’ai pensé me faire une raison et tout abandonner un soir, mais c’est le même soir où je suis tombée sur cet article : « Le nouveau gouverneur des îles boréales ». Avec il y avait une photo, un jeune homme aux yeux couleur brasier se tenait droit et impassible, en costume. Ses cheveux étaient en désordre, comme toujours, comme si il avait été figé dans la glace, mais avec la joie en moins. Il arborait exactement le même visage quand il m’avait quitté et j’ai trouvé ça insoutenable, comme un signal de détresse ou quelque chose dans le genre. J’ai préparé un sac et la cage de Coal -devenu plus obéissant avec le temps- et je suis allée acheter mon billet, quittant les Fumantes pour un temps.

***

J’errai maintenant sur la plage. J’avais pris une chambre à l’hôtel au coin de la rue et j’étais descendue à pied, laissant mon oiseau en liberté pour qu’il fasse sa petite reconnaissance des lieux. Je cherchais comment accéder au siège du gouvernement et j’avais demandé mon chemin. Il était apparemment plus simple pour moi de remonter la plage. J’ai pris la ruelle et une fois en bas, aie enlevé mes chaussures pour marcher à même le sable. L’air était assez frais pour la période, je resserrai ma petite veste sur moi en regardant la mer. Je pris un instant pour apprécier le calme et le coucher du soleil. Il n’y avait plus personne, le clapotis des vagues apaisait mon stress. Il fallait le dire, mon but premier étant d’entrer au siège du gouvernement pour retrouver l’amour de ma vie qui m’avait plaqué, je n’étais pas au meilleur de moi-même. Le noir sur mes yeux était encore intact, mais si je me laissais aller à la nostalgie il ne le resterai pas longtemps. Tout ce que je pouvais me dire pour me rassurer était que j’avais réellement hâte de le revoir, même si ce n’était qu’un court instant.

_________________

I need you, I need you, I need you right now
Yeah, I need you right now
So don't let me, don't let me, don't let me down
I think I'm losing my mind now
It's in my head, darling I hope
That you'll be here, when I need you the most
So don't let me, don't let me, don't let me down
Don't let me down

- blackheart & crédits.  





Aryana réplique comme ceci: #663366
Revenir en haut Aller en bas

"Je remuerais ciel et terre, jamais je ne cesserai de te retrouver" (Thomas x Aryana) {En cours}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Françoise d'Aubigné, un pont entre Ciel et Terre ...
» A mi-chemin entre Ciel & Terre [ Pv Pépé ] [TERMINE]
» Jamais je n'aurais cru me retrouver en toi... [PV Kyoko]
» La TERRE vue du ciel par la NASA en 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le reste du monde :: Les îles de l'air boréal-